Admissions parallèles en école de commerce

L’admission parallèle présente une source d’opportunité  pour ceux qui ne veulent pas commencer l’école de commerce à partir de la classe préparatoire, ni juste après le bac. Les étudiants ont la possibilité d’intégrer l’école de commerce ou d’ingénieurs de tous genres, avec un autre diplôme du niveau bac+2 ou 3 ou 4 pour diversifier, par exemple, leurs  savoirs et  leurs compétences. 

ecole-de-commerce.jpg

A noter presque la moitié des étudiants de toutes les filières suit les formations en école de commerce en passant par les concours d’admission parallèles. Ils peuvent se passer de la classe prépa et peuvent acquérir au préalable des matières complémentaires aux commerces et aux managements.  

Pourquoi choisir l’admission parallèle en école de commerce ?

L’admission parallèle permet d’éviter la classe préparatoire. Comparé à l’admission parallèle, ceux qui ont suivi la classe préparatoire ont moins d’expériences variées par rapport à ceux qui  ont déjà suivi d’autres types de formation, d’autres filières, d’autres environnements universitaires. Plusieurs choisissent l’admission parallèle car à la sortie de la grande école de commerce, ils ont plus de chance  d’être choisis et recrutés par les employeurs, dus à leur profil et à leur background.

background.jpg

En sus, le cursus de formation semble plus court mais plus efficient, car complémentaire avec les deux ou trois ans universitaires, sinon avec les expériences professionnelles pour ceux ont déjà été salariés mais voulant améliorer leur niveau. Si l’admission parallèle est mentionnée dans le CV, l’étudiant a plus de chance en valorisant sa formation initiale et sa formation professionnelle spécifique.

A qui sont destinées les admissions parallèles ?

L’admission parallèle est autrement appelée admission sur titres ou admission directe. Il y a quelques années, cette admission se réalise à titre exceptionnelle. Actuellement, cette admission devient une normalité très prisées par les étudiants. A noter que plus de 60% des sortants des grandes écoles de commerce ont intégré l’école par admission parallèle. En général, les étudiants bac+2 ou + 3 sont les plus intéressés et tentent leur chance en affrontant les concours. Sont enregistrés en abondance ceux qui ont déjà suivi les filières économiques, gestion et management d’entreprise, Management et négociation clients, etc. Sont un peu rare ceux qui viennent  des filières communication ou publicité ou des sciences exactes, ou ceux ont déjà leur licence ou leur master. Ceux qui ont le BTS ou DTU Technique de commercialisation sont les plus sollicités.